Se repentir (jour de colère)

Quand tu vois la Terre mourir sous les coups des puissances négatives monstres avaleurs d’ors, de gloires et de mensonges, quand tu réalises qu’on la tue partout dans ses arbres et ses orangs-outangs, dans ses peuples simples, tu n’as d’autres choix que de poser genoux à terre comme signe de reconnaissance face à ta Mère. Repens-toi de tes fautes, ainsi tu chasses les ombres.

Nul d’entre nous n’est innocent. Nous avons toujours notre part de faiblesse, de défauts et de manques, de lâchetés, de complicité plus ou moins troubles avec ces puissances négatives qui ravagent la terre, tous nous croyons légitimes nos salaires, sans jamais nous interroger sur la propreté des sommes reçues.

Se révolter, pour se réveiller face à l’horreur. Et dans la mesure de nos moyens, considérer la part mauvaise qui est la nôtre. Là vous verrez que les puissances des états, des empires et des églises complices de ces crimes ne sont que fétus de paille, ou feux de paille. mais tragiquement nous emporteraient dans leur gouffre morbide.

Combien de gens disent « je me passe très bien de Dieu », sans se rendre compte de cette bêtise, parce que là ils sont invariablement renvoyés au Diable, empruntant par là même, la figure de Dieu sous le masque du pouvoir et des royaumes, des armes de mort.

Se repentir non pour se mortifier, mais pour nous sentir vivant, sous nos pieds vivre la Terre qui nous élève.

La jonction alors s’effectue.

%d blogueurs aiment cette page :