Sans pouvoir

Serions nous sans pouvoir ? Ce serait absurde.

Absurde tout autant ce fait de vouloir un pouvoir qui serait sur l’autre, et que nous ne lui rendrions pas.

En somme ce monde est absurde dans ces conditions, absurde et sinistre.

%d blogueurs aiment cette page :