quel futur ?

Il y a une sorte de convergence de toute la problématique humaine face à elle-même, une mise en abîme, rapport au temps, à l’espace, et au Mystère. Saurons-nous retrouver quelque clef ouvrant sur le réel ou succombons sur un vide ? Alors que nous avions sous la main une telle diversité vivante, si riches d’enseignements, aussi bien par ce que les hommes du passé surent produire, que ces formes présentes dans tous les règnes et à toutes les échelles. Au lieu de nous y pencher nous sommes pris dans des nœuds.Au lieu d’avoir une espérance non illusoire, nous n’aurions que la tombe comme unique destin ? Ce serait trop bête, trop douloureux. Cela dépasse l’entendement de voir que les choses puissent être ainsi. Sans rémission possible.

2 Thoughts.

  1. Ne soyez pas dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas dans la tristesse comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour le retour du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous qui serons encore en vie, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Encouragez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

%d blogueurs aiment cette page :