Où il n’est question que de puissance

Les innovations, les pénétrations, conquêtes, possessions, productions diverses et énergies déployées n’ont pour seul motif que d’asseoir son emprise sur le monde, et de garder la place acquise de haute lutte, si ce n’est par la guerre. Tout n’est prétexte qu’à cela. Le sort de l’humanité semble secondaire. Son salut ou sa mort, cela parait résolu. La mort remettant les compteurs au même niveau que vous soyez riche ou pauvre. De quoi effectivement trouver cette condition terrestre assez injuste et la mort juste.

Sommes nous sûrs ? Je me disais qu’il n’y a en vérité qu’une seule certitude, c’est celle du Mystère. Même la mort n’est pas certaine.  Comme si nous savions en quoi elle consiste.

Prenez un homme, ni plus ni moins homme que les autres, qui sait quelque chose que les autres ne savent pas, ce qui peut arriver. Il a comme tous les hommes sa voix, son talent, sa connaissance et sensibilité, mais il ne cherche pas à vendre son âme au diable pour gagner des places au soleil. Il sait par exemple que les hommes sont illusionnés par ceux qui firent office de puissance et en fait se trouvent dans la nuit noire et dans la misère des âmes éteintes. Il sait également bien d’autres choses.

Alors que peut-il faire ? S’il se met en avant dans le monde, le message est brouillé par le monde, par le bruit du monde, qui ne cherche que cette puissance pour se rassurer face à l’incertitude des lendemains, et cela comme une seul homme, quitte à s’entre-déchirer.

Que n’inventeraient pas les hommes pour conserver leurs pouvoirs, quelles armes, ou productions insensées pourvu qu’elles se vendent.

Celui qui vient en toute modestie nous ramener à notre condition, à cet aspect essentiel oublié, ne peut pas faire fortune ou devenir célèbre, ou facteur d’histoire. Il se tient au plus bas, dans cette sorte d’anonymat de tous les hommes, héroïques en silence.

Il se peut que cet homme soit.

Et que ce soit pas pour perdre l’humanité. Qui n’a pas besoin de lui pour s’exterminer.

%d blogueurs aiment cette page :