La conscience infuse ( post-scriptum)

C’est pour cela qu’il n’y a au fond de savoir que cela, que c’est le fond de la science sans laquelle nous sommes dans l’ignorance, ce qui revient à la science en conscience, au lieu de la science inconsciente. C’est une progression, positive si on veut.

Me direz vous, que devient la croyance dans ce cas ? bien peu de choses en vérité, si ce n’est la foi, la confiance, et une certaine forme de sérénité parce que les maux diminuent en intensité.

%d blogueurs aiment cette page :