De l’ordure à l’or d’où. — Un œil pour deux

Sacrée fortune, sacrée crèche en or et argent. Que ne ferait-on pas pour la fortune, ou la chance, comme si celle-ci nous plaçait sur le sommet de la montagne. Pratiquement divinisé. Rendu à l’état de figure transcendante. État sublime. Ou toute puissance du fortuné. Sans doute faut-il voir que l’argent n’est qu’une parole. Rien d’autre.…

via De l’ordure à l’or d’où. — Un œil pour deux

%d blogueurs aiment cette page :