Sale sans cela

La note est salée

Vivre sans celle

Ni selle

Sous le cavalier

Au cœur brisé

dans ce monde sale

inondé d’immondices

où l’on jette l’innocence

précipitée par poignées

dans ce foyer de braises

que je quittai amer.

%d blogueurs aiment cette page :