Question de mer ?

Question de mer

De serpent de mer

ou de Mère ?

de Mère qui veille et de merveille

qui est au bout, forcément après tout,

et qui nous retient, nous appelle, nous envoie parfois des signaux d’espoir, et bien d’autres signes pour éviter que nous nous égarions

nous perdions dans la nuit noire

hé, non la nuit n’est pas terrifiante mais s’y perdre, s’y noyer, si.

 

%d blogueurs aiment cette page :