poésie pascale

j’aimerai le ciel sans nuage

une simple image

dit le mage

pour la raison écrasante

que tout mot a perdu son sens,

vide,

sans le nom propre qui nous désigne.

sans lui,

l’humanité est perdue,

poussière sans signe.

%d blogueurs aiment cette page :