Petite note en passant

Voyez comme c’est étrange, chaque peuple, chaque groupe semble poursuivre un dessein propre, à construire ses armes, à imposer son hégémonie sur le monde, sa volonté et sa vérité, sa culture, ses croyances. Alors évidemment, ça frictionne, ça fait des étincelles. La terre est en surchauffe. Comme un corps qui aurait de la fièvre. Ne me dites pas que toutes ces industries sont innocentes. Ou alors elles sont toutes d’accord sur un point dans leur inconscience, leur peur : fermer la porte à l’extérieur en pointant les missiles vers le ciel. Et bien sûr les pointer aussi vers les ennemis intérieurs & les populations qui aspirent à vivre de la Nature, humainement. Parce que ces modes de vie simple ne donnent nulle puissance, ne font de nous que des sujets obéissants à la providence, à cet ordre naturel, ayant l’évolution lente dans un temps long, où chaque homme ou femme ne cultive que selon ses besoins, son art et son talent apportant ainsi sa contribution modeste à l’ensemble. L’ensemble nous soutenant en retour.

Le reste est pure démence.

%d blogueurs aiment cette page :