Nous sommes selon celui qui est

Nous sommes selon celui qui est

Selon ce qui est et non selon le vide.

Si nous croyons être ce que nous sommes, dans cet état très relatif, si nous n’évacuons pas en nous tout ce qui compose nos préjugés, nos illusions, craintes et doutes, nos surdités, si nous n’entendons pas l’autre voix, qui ne peut pas être étrangère puisqu’elle nous connaît.

Ce depuis toujours, puisque nous sommes nés ensemble.

Toi, ton âme, unique.

Bon, en résumé, ton âme, où gît-elle ? 😉

%d blogueurs aiment cette page :