monde clos ou ouvert ?

Rien de ce qu’on dit ou écrit n’est jamais tout à fait juste. Ni rien de ce qu’on pense ou croit. C’est pour ce motif que nous n’avons pas à dicter aux autres ce qu’ils doivent penser ou croire, dire ou écrire.

Ce qui n’empêche que nous pouvons déplorer les erreurs, de même les nôtres,  et pour notre gouverne nous en prémunir.

Mais dans les faits ce n’est pas ainsi que ça se passe. Les tyrannies, les dogmes imposés, les condamnations,, ou les croisades, les guerres saintes, cela laisse beaucoup de victimes, puis des clans qui deviennent fermés.

De toutes ces fermetures, nous ne pouvons en tirer des lumières, c’est impossible.

%d blogueurs aiment cette page :