Le meilleur des mondes anonymes

En Inde, ils installent des caméras de surveillance dans les classes. Ailleurs, des gens suivent un gourou de l’intelligence artificielle. En France on nous impose  onze vaccins.  Dans d’autres pays on puce les gens.  En quelque sorte nous devenons des cobayes de laboratoires, n’ayant guère plus de libre arbitre que des rats, disons d’autres réflexes, d’autres automatismes de pensées et de calculs, mais qui n’ont de sens que si la machine globale peut les exploiter, pour ses finalités propres. Et en particulier, ces finalités qui sont conçues et pensées pour une certaine élite et par eux, bien entendu. Les masses ont toujours été des objets dans les mains des pouvoirs, mais également les dirigeants reconnaissaient les personnes au sein des ensembles anonymes.

Je n’ai pas d’idée précise à ce sujet. Juste une remarque : désormais la reconnaissance se fait ou se fera par des machines.

 

%d blogueurs aiment cette page :