La seule façon de retrouver l’Esprit

C’est de retrouver le frère, la sœur, l’assemblée de hommes, ce n’est pas dans le livres, ni les discours, dans ces agitations verbeuses. mais bien entendu, il y a un préalable, forcément, qui est une sorte de demande implicite de sortir de cette vie très négative et malheureuse. Ces morts qui jalonnent notre histoire actuelle. Ces crimes honteux comme celui du Métro Charonne. Voilà des moments qualifiables d’enfers. entre autre bien sûr. Mais l’enfer  n’a pas besoin de massacres de millions de gens pour se définir.
Ensuite, si nous observons notre monde, nous voyons qu’il fonctionne parce que les gens ont un minimum de ressources allouées, mais en réalité il n’y a aucune vie communautaire et fraternelle fondée sur l’acceptation et la reconnaissance des autres communautés, la scission est forte, la haine, la peur, le soupçon et la défiance dominent.
Les politiques ne sevrant que les intérêts des classes dominantes, qui sont hantées par la peur de perdre leur fortune, et s’agrippent à leurs valeurs, sans voir le drame qui se joue dans le monde.
Alors tout le monde continue de faire semblant de trouver ce monde des gadgets intéressant, alors que ce sont des vies futures qui sont mal engagées, tant au niveau santé mentale, que culturelle, que vie heureuse au sein de la nature. Ce crime contre nature perpétré pas la science, la fausse science, relève de la pire des démences. Nous ne pouvons pas envisager une pérennité vivante hors de la terre, du moins pas en l’état. Les extra terrestres nous fichent la paix.

la dépense terrifiante des sommes et de pétrole ou d’énergie pour envoyer des satellites et des objets qui ne servent que l’idée d’un sommet de la tour babélienne de la puissance, à l’image de toutes ces tours qui sont des lieux sans vie forcément, devant être entretenues au forceps. tout cela est significatif de la tragédie en cours né des cerveaux des dingues, malgré leur prouesse de calculateurs surpuissants.

Nous en sommes rendus au stade de la fourmi, travailleuse. N’ayant plus aucune liberté ni capacité de choix. à tous les niveaux.

sauf où demeurent des foyers de résistants.

%d blogueurs aiment cette page :