Ces histoires de crise à répétition

Hier je pensais un truc, par rapport au lait. Raisonnablement on devrait pouvoir vivre avec 20 vaches. Il n’y a pas des siècles, une femme que je connaissais a pu élever ses 4 enfants avec huit vaches, ce n’était pas la grande richesse mais ça allait.
20 vaches, c’est beaucoup de lait. Alors mille n’en parlons pas… C’est un affaire financière juteuse et puis c’est tout, sauf que ça ruine ceux qui n’ont que 100 vaches , tout comme ceux de 100 ruinent ceux de 20 , etc.
C’est l’impasse si on ne change rien.
On dit qu’il ne faut pas toucher la libre entreprise, certes. On n’interdit pas, mais est-on capable de s’interdire, de façon consensuelle et raisonnable ? c’est à dire se limiter, sans devoir se priver.

Manifestement…

%d blogueurs aiment cette page :