A vrai dire, personne

N’y aurait-il personne nulle part ?

que des choses et des paysages

qui passent et finissent aussi

par se décomposer ?

N’y aurait-il jamais rien eu qui

nous dise et nous tienne des paroles

comme une barque nous emporte

sur une île et nous ramène à son port ?

Cependant, même dans la folie,

ou l’excès des maux qui nous traversent

il existe une réponse

une puce qui nous parle.

Peut-être parce que tout est Verbe.

l’ennui, le seul ennui serait la séparation

et l’abandon.

Disons, que c’est notre épreuve.

%d blogueurs aiment cette page :