Φ

Quelle image avons-nous du réel ? Je me demande… Nous disons tel mot, mettons : la terre. Rien que ça recouvre tellement de sens possible qu’on peine à s’entendre. Le sens dépendent de la vision qu’on a. Et encore, cela varie, ne reste jamais identique, la représentation change.

Rien que le mot Physique recouvre une infinité de sens, tout cela dans notre entendement, plus loin que nos perceptions. Nous savons que nos perceptions ne nous donnent qu’une image,  des images de sons, de goûts, de contacts, et d’odeurs, tout cela compose notre film en trois dimensions. Tout cela étant mort, inanimé, inexistant. Illusoire. Mais nous, au sein de ce non-être ne sommes pas illusoire.

Le jour se lève, la plaine est couverte de brumes basses et je vois des silhouettes d’arbres, c’est magique.

L’illusion est magicienne. Imagine.

1 Thought.

  1. Salut E&C, j’ai cette impression, (qu’il est très difficile de traduire en mots, comme cette empreinte marquante d’un rêve qui se dérobe dès que l’on veut le passer par le filtre du langage) lorsque je regarde le soleil dans l’azur, le bleu fini par ne plus être couleur, elle devient onde, vibrionne, se relie au coeur.

%d blogueurs aiment cette page :